Présentation des piscines hors-sol

Article publié le 25/07/2013 et consulté 1654 fois.

Lorsque les beaux jours font leur apparition il est toujours très agréable d’avoir une piscine pour pouvoir se rafraichir et jouer avec ses enfants.

Cependant installer une piscine reste un chantier lourd qui demande un investissement conséquent.

Face à ces inconvénients, il est de plus en plus fréquent que les propriétaires choisissent d’installer dans leur jardin une piscine hors-sol plutôt qu’une piscine enterrée.

Les piscines hors-sol ont pour principal avantage le fait qu’elles sont rapides à mettre en place et qu’elles ne nécessitent pas de permis de construire pour leur installation.

Vous n’aurez pas besoin de réaliser de travaux particulier avant de la mettre en place, a condition bien sur d’avoir une surface plane suffisamment grande de disponible.

Si vous aussi vous prenez cette décision alors vous devrez ensuite choisir entre une piscine en kit ou une piscine autoportante.

La piscine en kit

Les piscines en kit sont en général faciles et rapides à monter. Pour les plus débutants cela vous demandera 2 ou 3 jours de travail mais en général beaucoup moins si vous avez l’habitude de bricoler.

D’une profondeur maximale de 1m30 la piscine en kit peut avoir deux types de formes : ovales ou arrondies.

Le kit que vous allez recevoir lors de votre achat doit comporter l’ensemble des éléments nécessaires à la construction de celle-ci : des rails, aux panneaux rigides en passant par le guide d’entretien. S’il devait vous manquer quoique ce soit alors n’hésitez pas à vous rapprocher du constructeur.

L’échelle de prix des piscines en kit est assez variable en fonction des modèles ou des finitions que vous prendrez. Les premiers modèles sont aux alentours de 1 000 € et peuvent monter jusqu’à 12 000 €.

La piscine autoportante

Comme son nom l’indique, une piscine autoportante est conçue pour se maintenir toute seule. De plus, celle-ci est démontable donc ne nécessite aucun permis de construire pour sa mis en place.

Quelle soit souple ou à armatures, ces piscines reposent sur le même principe de fonctionnement et utilisent le poids de l’eau mis dans la piscine pour se maintenir. Ce poids fait pression sur les parois et permet à la piscine de se maintenir.

Le choix du bois (qui est en général plus cher) pour votre piscine sera avant tout une décision esthétique car au quotidien il n’y a pas de différence si vous optez pour une armature en métal ou en résine.

Une centaine d’euros peuvent suffire pour acquérir une piscine autoportante de petite dimension et peu profonde. Si vous voulez opter pour un bassin plus grand alors il faudra dépenser en général quelques milliers d’euros.

D'autres pages à consulter :

5 autres articles à découvrir

Un couvreur à Montesson

Un couvreur à Montesson
Lançon Fays est le spécialiste des travaux de toiture, d’isolation et de ravalement de façades à Mon ...

Top Chaleur : votre partenaire en matière de poêle et de cuisinière à bois

Top Chaleur : votre partenaire en matière de poêle et de cuisinière à bois
Vous désirez vous munir d'un poêle à bois ou à granulés pour équiper votre chauffage ? Vous souhaite ...

Gam Protection : Fabricant de véranda à Paris

Gam Protection : Fabricant de véranda à Paris
Gam Protection est une entreprise évoluant dans le secteur du bâtiment. Elle est spécialisée dans la ...

Nouvelle génération de caméras de vidéoprotection DAITEM

Nouvelle génération de caméras de vidéoprotection DAITEM
Mauvaise nouvelle pour les cambrioleurs, Daitem lance une nouvelle génération de caméras de vidéopro ...

Construire une véranda pour y mettre sa cuisine

Construire une véranda pour y mettre sa cuisine
Grâce aux dernières innovations, il est possible d’accueillir n'importe quelle pièce de la maison so ...