Quel salaire pour un plombier ?

Article publié le 21/01/2016 et consulté 2838 fois.

Pour déterminer approximativement le salaire d’un plombier, il faut connaître son domaine de compétences : est-il plombier-chauffagiste (souvent recommandé), est-il dépanneur, installateur ou les 2 ? Est-il salarié ou à son compte ?

Plombier à son compte

Lorsqu’un plombier se met à son compte, il doit donc être capable de tout faire, aussi bien la chaufferie, le dépannage que l’installation et la pause de carrelage. Il doit pouvoir palier à tout pour réussir et obtenir un bon salaire, une fois les charges déduites.

Un vrai plombier doit avant tout aimer son métier avant de penser à son revenu. Ce métier d’artisan demande beaucoup de temps et d’investissement. Etre à son compte revient à dire qu’il est nécessaire d’oublier les 35 heures et les congés payés et qu’il faut savoir gérer les factures et le côté administratif.

Plombier dépanneur : Son salaire moyen peut varier autour des 1 500 à 2 500 euros nets par mois.

Plombier chauffagiste (dépanneur et installateur + carrelage) : Son salaire peut vite grimper à 5 500 euros nets par mois voir plus (à raison de nombreuses heures de travail et une diversité des services).

Plombier en BTP ou Entreprise artisanale

En tant qu’employé, le plombier aura un salaire en rapport à ses compétences, son expérience et parfois la zone géographique dans laquelle il exerce. Un même emploi peut aboutir sur des salaires différents en fonction de la ville, de sa superficie, du nombre d’habitants et aussi du nombre de plombiers qui exercent.

S’il réalise du dépannage et qu’il occupe un poste de permanence, le plombier pourra également intervenir auprès de particuliers les soirs, les week-end et jours fériés. Le salaire en sera d’autant plus conséquent mais cela inclut des astreintes.

Salaire moyen d’un débutant : On peut estimer qu’un débutant touche le SMIC au minimum et peut atteindre 1600 euros net au fil des années et de l’expérience acquise.

En tant que chef d’équipe, il pourra prétendre à un salaire aux alentours de 2 000 euros net/mois.

En définitif, il est nettement plus intéressant de se lancer à son compte. Il faut être capable de gérer le travail, les rendez-vous, l’emploi du temps, les livraisons et surtout la partie administrative qui concerne les déclarations d’impôts, les comptes, les factures, les devis... C’est un choix gratifiant, car le chiffre d’affaires reflète les efforts.

D'autres pages à consulter :

    5 autres articles à découvrir

    Comment choisir une gouttière ?

    Comment choisir une gouttière ?
    Choisir une gouttière pour son habitation n'est pas chose aisée car il faut prendre en compte de nom ...

    Hop'Dépannage, le spécialiste en travaux de plomberie à Tours

    Hop'Dépannage, le spécialiste en travaux de plomberie à Tours
    Vous cherchez un plombier à Tours, capable de réparer ou d'installer vos équipements sanitaires ? Fi ...

    Electricien Lyon REL, votre électricien de confiance à Lyon

    Electricien Lyon REL, votre électricien de confiance à Lyon
    L'installation électrique d'un logement doit être faite dans les règles de l'art, par un électricien ...

    NASICA : votre électricien chauffagiste en Corse-du-Sud

    NASICA : votre électricien chauffagiste en Corse-du-Sud
    Créée en 1999, l’entreprise NASICA est spécialisée dans les travaux d’électricité générale. L’établi ...

    Reno Sud Lorraine : Tout pour votre plâtrerie et peinture à Nancy

    Reno Sud Lorraine : Tout pour votre plâtrerie et peinture à Nancy
    Vous avez besoin de faire des travaux de plâtrerie ou de peinture sur Nancy mais pour cela vous ave ...